Comité des Fêtes de Servian
  Son animal totémique
 


Le Cerf : l'Emblême de Servian 


  No tre région , forte de ses traditions garde en mémoire les coutumes ancestrales
il en est ainsi dans notre midi ou force et courage demeurent tenaces
chaque village perpetue la légende et possède un animal totémique semblable à un totem présent lors de la fête il accompagne la population en lisse et jouit ainsi d'un fort courant de sympathie. A Servian c'est le cerf .
En 1208 sur ordre du pape Innocent III une croisade est dirigée contre les hérétiques cathares et albigeois juges incroyants selon la loi divine de Rome Il faut  briser la fierté de ces gens du midi qui font fi des ordres religieux A la tête de cettte armée heteroclite figure Simon de Montfort Ainsi Servian petit village paisible en  cette terre du Languedoc doit être soumis a la vindicte divine
A cette epoque aux alentours du village vit un magnifique et magestueux cerf superbe specimen qui tous les matins à l'aube naissante vient s'abeuvrer à l'eau limpide de la "Lène" le seigneur local informe juge utilede s'attribuer" ce spendide trophée. Il organise une grande chasse aprés une longue poursuite le cerf est cerné par la meute lancée à ses trousses il ne peut s'échapper.Avec courage il fait front se bat puis pousse unbrame énorme qui fait fuir tous les chiens au grand dam de leur maitre Devant tant de courage le seigneur magnanime lui fait grace et l'épargne Le temps passe Simon de montfort et sa horde sauvage approche son but " donner l'assault" et conquérir Servian.Mais le cerf se souvient Il doit prouver sa reconnaissance à ce seigneur à qui il doit la vie Un soir au clair de lune il pousse des brames si puissants que cette terre en tremble de ses sabots puissants il martèle le sol comme force tambours Les assaillants ces pleutres ces peureux s'enfuient tous en courant inondés de sueur Ainsi Servian grace à ce valeureux cerf a échappé au pire un malheureux sort que connaitra Béziers ce 23 juillet 1209 un massacre sanglant marque dans les épitres .
Au chant joyeux menestrels
Dansez , légères,gentes damoiselles,
Au bras , galant,votre aloureux,
Vous tenat par l' aisselle.
D'un regard amusé vous observe
Le cerf .
Lui pense a sa cité,son
Véritable fief. 
                         Robert Bousquet

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=